SNUipp-FSU Guyane
http://973.snuipp.fr/spip.php?article657
Compte rendu du groupe de travail du jeudi 29 avril
vendredi, 30 avril 2010
/ SNUipp-FSU 973 /

co-secrétaire départemental du SNUipp Guyane

Deux types de dossiers nous sont proposés : ceux déposés à temps mais qui n’avaient pas reçu d’avis lors de la CAPA du 25 mars en attente d’un complément de pièces et ceux qui ont été déposés après la date limite sans qu’il y ait eu d’élément nouveau.
Le SNUipp fait remarquer qu’il est inutile de mettre des dates buttoir si l’on n’en tient aucun compte et propose que les avis donnés pour la deuxième catégorie de dossiers soient utilisés dans le cadre des recours.
Finalement tous les dossiers seront traités de la même façon. Au total, 36 demandes ont été déposées, 16 ont reçu un avis favorable et 4 sont toujours en attente d’éléments complémentaires.

Les 500 points seront ajoutés aux vœux communes, sauf cas particuliers où la situation du collègue exige un aménagement de l’école ou un type de poste particuliers.

Le SNUipp renouvelle sa demande que les PE2 et les entrants par permutation soient traités à égalité avec les autres collègues. Nouveau refus de l’UNSA et de l’administration. On continue donc à considérer qu’un PE2 n’a pas le droit d’être rapproché de son conjoint qui exerce à Saint-Laurent ou Maripasoula et que les entrants dont le conjoint exerce en Guyane cette année ne sont pas séparés (8000 km ce n’est pas assez loin pour mériter 15 points !). On nage dans l’incohérence la plus totale.

Le SNUipp intervient également pour que les collègues de Macouria rentrent dans le cadre du rapprochement de conjoints en raison des problèmes liés à la fermeture du pont du Larivot. Mme Assard n’étant pas favorable à cette mesure, il a fallu demander l’arbitrage de M. Soreze qui confirme son accord.

83 demandes ont été formulées, 40 collègues ont obtenu 15 points pour une année de séparation, 15 se sont vu attribuer 20 points pour deux années ou plus de séparation, 8 dossiers sont en attente de pièces justificatives ou d’arbitrage de la CAPA (notamment les collègues dont le conjoint a fourni un contrat de travail à durée déterminée), 19 ont été rejetés pour les raisons suivantes :
- 4 PE2 dont 2 voulaient se rapprocher de Kourou, 1 de Mana et 1 de St-Laurent, parce qu’ils sont PE2 !
- 4 entrants parce qu’ils sont entrants !
- 12 parce qu’il n’y avait de séparation effective cette année.

Ces avis ne sont pour le moment que des avis. La décision définitive sera prise par la CAPA du 6 mai, sous réserve de confirmation par le recteur. Un point reste également à préciser lors de cette CAPA : sur quels vœux seront attribués ces points supplémentaires ?