SNUipp-FSU Guyane
http://973.snuipp.fr/spip.php?article344
Communiqué de presse du 1er octobre 2008
jeudi, 2 octobre 2008
/ SNUipp-FSU 973 /

co-secrétaire départemental du SNUipp Guyane

Le SNUipp soutient les parents d’Apatou

Les parents d’élèves d’Apatou, en bloquant l’accès à toutes les écoles, expriment depuis deux semaines leur colère face aux graves dysfonctionnements qui entachent cette rentrée scolaire dans leur commune.
En effet, depuis le 2 septembre, de très nombreuses classes sont restées sans enseignant privant des centaines d’enfants de leur droit à l’éducation. Après deux séries d’affectations de titulaires et une de contractuels il restait encore, lors de notre passage à Apatou le 22 septembre, 15 classes sans maître. Les parents étaient déjà mobilisés et nous nous étions associés à leur mouvement. Suite à notre intervention auprès du rectorat, de nouvelles affectations de contractuels ont été effectuées. Malgré cela, 8 classes ne fonctionnent toujours pas aujourd’hui.

Le SNUipp-Guyane s’associe totalement au mouvement légitime de protestation des parents dont les enfants ne peuvent être accueillis à l’école. Il dénonce la décision irresponsable du Recteur de n’effectuer la commission de réajustement de la carte scolaire que le 10 septembre, ce qui a entraîné un report des réaffectations des titulaires au 12 et l’affectation des contractuels au 16 septembre.

Le SNUipp-Guyane réaffirme en outre que ces perturbations de rentrée inadmissibles perdureront tant que ne seront pas assurées, aux enseignants affectés dans les communes des fleuves, des conditions de vie, de travail et d’hébergement décentes. C’est d’ailleurs le sens de l’appel à la grève, lancé par le SNUipp et la FSU, pour le mardi 7 octobre.

Pour le secrétariat départemental du SNUipp-Guyane,
Jean-Noël Grandvillemin