SNUipp-FSU Guyane
http://973.snuipp.fr/spip.php?article1519
Compte rendu CAPA 20 juin 2017
mercredi, 28 juin 2017
/ SNUipp-FSU 973 /

co-secrétaire départemental du SNUipp Guyane

Début de séance : 14h45.

Cette CAPD a été présidée par M. Vallano, DAASEN.

Alors que l’ensemble des délégués du personnel, titulaires et suppléants, étaient présents, les cadres du rectorat membres de la CAPD ont peiné à être 4, pour finalement ne se retrouver qu’à 2 au moment des travaux et du vote !

Avis du SNUipp-FSU Guyane : la gestion collective du personnel est tout sauf une priorité pour l’administration !

Les 2 organisations lisent une déclaration préalable. Celle du SNUipp-FSU Guyane est ci-dessous.

PDF - 499.7 ko
Déclarartion CAPD 20 juin 2017 SNUipp-FSU Guyane

Le DAASEN remercie l’ensemble des personnes présentes pour la qualité et quantité du travail effectué pendant la phase préparatoire à cette CAPD.

Approbation du PV du 2 février 2017.

Vote pour à l’unanimité des membres présents.

Mouvement intra-départemental

892 collègues ont participé au mouvement.

Taux de satisfaction : 67,04%.

45% des participants obtiennent leur vœu 1.

75 restent sans poste et seront affectés fin juin (probablement le 29).

Quelques corrections seront à apporter selon M. Ramery, chef de la DPE1.

Avis du SNUipp-FSU Guyane : Plusieurs corrections sont à apporter avant de voter ce projet de mouvement.

Avant tout, le SNUipp-FSU tient à dénoncer le non respect des décisions prises en CTA par la DOSEP : des postes n’ont pas été implantés, d’autres ont été fermés hors vote en CTA.

C’est inadmissible et cela génère des erreurs qui touchent des dizaines collègues.

Le DAASEN répond qu’il en assume la responsabilité, qu’il y aura toujours un petit delta entre le CTA et la réalité, que des réajustements seront faits.

Avis du SNUipp-FSU : Réponse peu convaincante. On parle de postes qui concrètement fonctionnent déjà avec des collègues affectés à titre provisoire, mais qui ne sont pas implantés et ne permettent pas d’y affecter quelqu’un.

M. Ramery présente le projet d’affectation par type de poste :

Postes de direction : pas de gros problèmes cette année.

Postes de coordonnateurs et référents REP+ : les entretiens n’ont pas encore été réalisés, les affectations se feront plus tard.

Avis du SNUipp-FSU Guyane : Ce dispositif n’est plus piloté sur un plan académique, les chefs d’établissement font la loi, en toute opacité, négociant directement avec la DOSEP des fermetures de postes de coordonnateur REP+ hors CTA.

Nous dénonçons en particulier les magouilles de l’équipe de direction du collège Dumesnil.

Le DAASEN dit qu’il tirera les leçons de tout cela.

Remplaçants : pas de soucis particulier. Des groupes de travail se réuniront au cours de l’année pour mettre en place une nouvelle organisation des remplacements, conformément aux directives ministérielles.

Avis du SNUipp-FSU Guyane : les BDFC doivent redevenir BDFC, remplacer vraiment les collègues en formation continue au lieu de faire fonction parfois une année entière sur des sites très isolés, pour combler à grands renforts d’indemnités un manque d’enseignants.

ASH : certains collègues obtiennent des postes qui en fait sont "très particuliers" ; M. Noël, IEN ASH, demande que ces affectations soient modifiées.

Avis du SNUipp-FSU Guyane : Si les IEN ASH avaient, comme cela était prévu, rédigé une circulaire ASH avec les profils de postes, nous n’en serions pas là !

Nous ne pouvons pas entendre qu’il s’agit d’oublis, année après année ! Maintenir des postes dans une nébuleuse permet d’affecter hors barème sur ces supports.

Nous exigeons, avant le mouvement, des fiches de postes avec précision du diplôme requis et des spécificités du poste.

Postes d’adjoints : pas de soucis particulier selon l’administration.

Avis du SNUipp-FSU Guyane : c’est faux : les collègues demandant des postes en sites très isolés n’ont pas été entendus en entretien, aujourd’hui certains réalisent qu’ils n’étaient pas informés et ne pourront pas assumer.

La situation des collègues de l’actuelle école ZAC Soula n’a pas du tout été prise en compte par l’IEN qui, non seulement ne leur a pas demandé d’émettre un vœu

(nouvelle école ou maintien sur l’école en bungalows), mais encore leur a donné de mauvaises informations quant à la structure de l’école ZAC Soula 2.

Nous exigeons de prendre en compte les vœux de ces collègues et ensuite de procéder aux affectations sur les postes restant à pourvoir sur ces 2 écoles.

Le DAASEN accède à notre demande.

Postes LCR : En l’absence de liste récente, il n’est pas certain que des collègues réellement habilités soient affectés sur ces postes.

Avis du SNUipp-FSU Guyane : Nous réclamons cette liste depuis le mois de mars ; si Mme Dumas-Galle, IEN-A ouest, est chargée de ce dossier, pourquoi a-t-elle quitté la CAPD au bout de 20 mn sans aborder cette question ?

Nous avons besoin d’éclaircissements immédiats sur ce sujet, y compris s’il faut téléphoner à des collègues pour leur demander s’ils possèdent cette habilitation !

Nous refusons ce bricolage indigne ! L’académie a besoin de vrais cadres responsables ! Nous dénonçons le désintérêt du recteur et des corps d’inspection pour le mouvement des personnels !

Après 4 heures de commission seuls le DAASEN et le chef de la DPE1 sont là pour travailler avec nous et voter !

Vote : 3 contre (SNUipp : absence d’anticipation, absence de transparence dans l’ASH, beaucoup trop d’erreurs à corriger au dernier moment)

4 abstentions (UNSA)

2 pour (administration)

Le vote est donc majoritairement contre. Il faudra nous proposer un projet corrigé, plus cohérent.

Point ajouté à l’ordre du jour à la demande du SNUipp-FSU :

Mise en place du corps des psychologues

L’administration nous présente de la liste des psychologues éligibles, qui doivent émettre un choix : intégrer le corps des psychologues EN ou opter pour un détachement par constitution de corps (5 ans).

20 PE actuellement titrés et en poste de psychologue sont éligibles.

Avis du SNUipp-FSU Guyane : suite à nos multiples relances, ces collègues ont été contactés et seuls 3 n’ont pas émis de choix.

Il faut soumettre cette liste au vote de la CAPD et la transmettre au ministère, la date limite était le 31 mai !

M. Ramery répond que cette liste sera votée à la prochaine CAPD et que ce n’est pas grave si elle parvient plus tard au ministère.

Avis du SNUipp-FSU Guyane : nous alerterons à nouveau nos instances nationales à ce sujet.

Questions diverses du SNUipp-FSU Guyane

Le DAASEN propose, compte tenu de l’heure de fin de la CAPD, de ne répondre qu’aux questions les plus urgentes du SNUipp-FSU, l’UNSA n’ayant pas envoyé de questions.

Il répondra aux autres questions à la CAPD du 6 juillet.

10. Exeats : les réponses arrivent au fil des jours, plusieurs sont à la signature.

11. Détachements  : concernant les demandes de changement de corps (1°/2° degré) : des avis favorables ont été donnés essentiellement pour les disciplines les plus déficitaires dans l’académie : math et anglais.

Concernant l’AEFE : un regard bienveillant est porté aux demandes des collègues ayant enseigné au moins 5 ans comme titulaire en Guyane, détachement accordé pour 2 périodes uniquement.

12. Calendrier scolaire : des corrections ont été portées sur le site pour les vacances d’été 2017 : elles débuteront le 6 au soir (le 8 pour les collègues susceptibles d’assurer des surveillances d’examens).

Pour avril 2018 : une mise à jour est en cours afin de rétablir les dates votées en CEN.

Fin = 19h55