Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions  / 2016 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

Fin des APC : tous en action !

mercredi 19 octobre 2016

108h : ça déborde !

En cette veille de vacances de Toussaint, en équipe ou individuellement, nous vous appelons à rejoindre les plus de 37 300 collègues qui ont décidé d’arrêter l’APC. Le SNUipp FSU revendique une diminution des ORS (Obligations Règlementaires de Service) des enseignants. L’arrêt des APC doit en marquer le début.

Le SNUipp FSU Guyane a écrit au recteur (voir ci-dessous) pour lui expliquer notre démarche et les raisons qui nous poussent à la mettre en œuvre aujourd’hui.

PDF - 415.4 ko
Courrier Recteur : fin des APC

Le SNUipp FSU Guyane vous proposera des réunions d’informations syndicales pour faire le point sur ce sujet au retour des vacances.

Rappel de quelques arguments :

La campagne nationale du SNUipp-FSU pour l’arrêt des APC est dans sa deuxième phase. Plus de 37 300 collègues ont approuvé cette campagne en cliquant sur les sites départementaux du SNUipp-FSU.

Pour cette seconde étape, nous invitons tous les collègues à contribuer à la réussite de cette campagne « fin des APC ».

L’objectif est de faire reconnaître le travail invisible (le temps de travail hebdomadaire réel a été estimé à plus de 44h par semaine) et de récupérer du temps pour gagner en autonomie et en efficacité pédagogique.

C’est la raison pour laquelle nous vous invitons à arrêter les APC et utiliser ce temps, sur votre lieu de travail, pour faire une partie de ce que vous n’arrivez pas à faire dans les 108h et que vous faites sur votre temps personnel.

108h : ça déborde

Vous trouverez, ci-dessous, une liste non-exhaustive du travail invisible, voici quelques exemples :

– la préparation des cours (progressions, programmations, fiches, cahier journal)

– la recherche documentaire et la conception de support pédagogiques

– l’appropriation des réformes sans formation (programmes...)

– la lecture des documents administratifs (circulaires, rapports, projets...)

– la préparation du matériel et de la classe (découpages, photocopies, mise en place des ateliers ….)

– la préparation et l’accompagnement des sorties

– l’élaboration de projet de classe ou d’école

– la recherche pour mise en place de projet (bibliothèque, canopé, site internet...)

– les classes découvertes, les séjours avec nuitées, les séjours sans nuitée avec temps de repas compris, l’USEP

– les corrections

– les carnets de suivi des apprentissages, l’évaluation formative et positive, les bilans

– la gestion du site de l’école, du matériel informatique

– la coopérative scolaire

– les commandes de fournitures

– le lien avec les collègues quand on partage de la classe (temps partiel, lien avec PES …)

– liaison inter-cycles

– le lien avec le RASED

– les équipes éducatives, les équipes de suivi, PAI, PEDT

– les rencontres avec les parents

– l’accueil des élèves et des parents le matin et les après-midis notamment à l’école maternelle

– la restitution des élèves aux familles

– le lien avec les AVS, les ATSEM,…

– préparation et participation aux manifestations organisées à l’école (carnavals, fêtes d’école…)

– réunions avec les services municipaux et les partenaires locaux (maison de quartier, MJC, associations diverses ...) : (concertations, sécurité, citoyenneté, avec les équipe d’ATSEM, le médico-scolaire, le périscolaire, …

Un autre exemple de temps à récupérer sur le temps d’APC c’est l’accueil 10 mn avant l’heure de classe des élèves, temps qui ne fait partie ni des 24h ni des 108h :

Si vous faites, par exemple, 2 accueils de 10 mn par jour (un le matin et un l’après-midi) et ce 3 jours par semaine, vous avez déjà fait 1 heure de travail avec des élèves.

Il en va de même pour les heures non reconnues pendant lesquelles vous attendez que les parents viennent récupérer leur enfant en maternelle, ou encore les heures de concertations REP+ hors temps scolaire…

Outre le temps récupéré par l’arrêt des APC, nous pensons, comme une majorité de collègues et de spécialistes du système éducatif, que ce temps supplémentaire, alors que les journées des élèves de nos écoles sont les plus longues d’Europe, n’est pas la solution pour prendre en charge l’hétérogénéité des classes et les besoins de nos élèves.

Cette campagne vise à faire prendre conscience aux collègues, aux parents, et à l’administration que pour permettre la réussite de tous les élèves, il faut donner des moyens ambitieux à l’école :

Plus de temps pour travailler ensemble et aussi diminution des effectifs, formation continue de qualité, personnels de RASED en plus grand nombre, maîtres supplémentaires dans toutes les écoles ...

Cette campagne veut également dire non aux injonctions, non aux contrôles incessants souvent sous forme de tableaux chiffrés à remplir sans grand intérêt pédagogique.

Parmi les arguments cités en exemple, vous trouverez largement de quoi justifier votre position si on vous le demande.

C’est maintenant un rapport de force que nous devons construire, comme pour les règles du mouvement, afin d’obtenir une réelle amélioration de nos conditions de travail.

Quelques documents utiles, ci-dessous :

PDF - 107.2 ko
Doc SNUipp APC
PDF - 447.3 ko
FAQ fin des APC
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |