Retour accueil

Vous êtes actuellement : Les instances paritaires  / CEN  / 2014 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

Compte rendu CEN du 19 Mai 2014

mardi 27 mai 2014

Trois points étaient à l’ordre du jour de ce CEN (Comité de l’Éducation Nationale) :
- Un point sur la mise en place des rythmes scolaires
- Présentation du projet académique
- Présentation des statuts de l’ESPE de l’académie de la Guyane

RYTHMES SCOLAIRES

Le Recteur rappelle le contexte : le nouveau ministre de l’Éducation nationale introduit des assouplissements. Tout système dérogatoire nécessite l’aval de la DASEN adjointe.

Deux possibilités s’offrent aux communes : soit les communes appliquent le décret initial (dit décret Peillon), soit elles entrent dans un processus expérimental (dit décret Hamon). Si les communes ne se positionnent pas c’est le recteur qui décidera. Date arrêtée pour les remontées des choix des communes, le 12 Juin 2014.

Les 5 communes avaient appliqué la réforme en 2013 poursuivent :

CAYENNE veut mettre en place une expérimentation une réunion de concertation est prévue. Projet : 5 demi-journées et 3 après midi de cours et le 4° après- midi réservé aux APS.

KOUROU et MATOURY : Changement de municipalités, dialogue à mettre en place pour l’organisation des APS.

SAINT GEORGES : Démarrage modeste des APS en raison du peu d’encadrants.

GRAN SANTI : situation identique à l’année dernière

Dérogations maintenues pour MONFINA et APAGUY

APATOU / ST LAURENT / MANA / AWALA ont demandé une adaptation MARIPASOULA / PAPAÏCHTON / CAMOPI / REMIRE MONTJOLY ont demandé un accompagnement particulier. Un bilan sera transmis ultérieurement.

Mise en place d’une convention pour la question de la collation. Un point sera fait lors de la venue de la ministre de l’Outre-mer dans la seconde quinzaine de Juin.

La FSU Guyane réaffirme son positionnement : le retard structurel ne permet pas une application dans les meilleures conditions de cette réforme. Cette marche forcée vers une application se traduit par une dégradation des conditions d’accueil des enfants et une dégradation des conditions de travail des enseignants.

Le Recteur tient à affirmer son opposition à la double vacation car partout où elle a été appliquée le bilan est négatif.

CALENDRIER SCOLAIRE

La pré-rentrée est fixée au 1er septembre et la rentrée des élèves, le 2 septembre. Les dates seront modifiées sur le site du rectorat.

PROJET ACADÉMIQUE

Les principes qui sous-tendent ce projet : Simplification / Mettre en cohérence / Valoriser les initiatives.

La FSU Guyane rappelle que le projet antérieur n’a jamais été évalué. Tout projet nécessite un diagnostic de départ. La DASEN adjointe rappelle que ce n’est qu’une présentation des axes.

STATUTS DE l’ESPE GUYANE

Le Président de l’ESPE est M. FORESTIER Directeur : A. PRIMEROSE

Le recteur rappelle sa politique volontariste pour que l’ESPE soit opérationnelle.

INFORMATION

Mise en place du SIG (système d’information géographique) dont la finalité est d’objectiver les réalités de la Guyane. C’est un outil qui permet d’accrocher la réalité scolaire en sélectionnant des données avec un système de modélisation. Le Ministre de l’Éducation national devrait venir en Guyane en Septembre.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |